[octopodcast#5] : 30 ans, l’âge de raison ?

Cette semaine on célèbre l’anniversaire d’une série mythique autour d’un jeune éphèbe qui entre dans l’âge du papagamer, avec The legend of Zelda ! On ne pouvait passer à côté, en se plongeant dans nos émois de jeune ado’ puis de vieux con d’adulte, d’une série qu’on adule ici à octopaddle… hey listen ! Sortez votre épée, mettez votre pyjama vert et ouvrez-vos cages à miel !

Au sommaire de cet épisode #5 (1h59)

00:03:07 :  Retour sur l’actu’

Retour sur quelques brèves : Deus Ex, Watch Dog 2 et les dernières rumeurs de la Switch.

00:20:13 : Retour sur 2 jeux

Le jeu de la semaine : test de la démo de Final Fantasy Judgment (avant de se plonger dans Final Fantasy XV le 29/11) et préco’ de Last Guardian.

00:32:02 : Le dossier du papagamer

« 30 ans, l’âge de raison ? Zeeeeeelda, Zeeeeelda »

(cri gutural anglo-saxon) 

Hé oui, en 2016 on célèbre les 30 ans de la version NES et les 25 ans de la version SNES. Gros retours sur nos souvenirs des épisodes canoniques et son avenir… attention madeleine de Proust inside.

Quelques liens vers nos articles cités :

01:53:17 – Et à part le JV ?

Retour par Hujyo sur sa série coup de coeur : Westworld, mélange de SF et …. de cow-boy.


Bonne écoute, et n’oubliez pas de laisser un petit avis !

Crédits sons

jamendo-licensing-logo-black-on-white-30Générique : Liquid Blue par the.madpix.project

Rubrique : Retour sur un jeu – extrait de la bande-annonce de Final Fantasy XV (japonaise)

Rubrique : Dossier du papagamer : extrait de la pub en 1989 de Zelda

Rubrique : Et à part le JV ? Extrait du trailer de la série Westworld.

Générique de fin : Remix de Starfox (Corneria) / Street of Rage (End Mission – Bare Knuckle II: Special Edition).


Nos autres épisodes 

Pour vous abonner au podcast, c’est ci-dessous :

itunes-icon ou  

Nos conditions juridiques d’utilisation

Publicités

2 réflexions sur “ [octopodcast#5] : 30 ans, l’âge de raison ? ”

  1. Oui, c’est ok pour le son, sans souci cette fois !
    Bref, voilà un podcast auquel j’aurais pu participer, ayant également pas mal de choses à partager sur le sujet.

    Je vous rejoins sur presque tout, sauf peut être sur Zelda 3. Je me souviens très bien de la scène d’ouverture, tout simplement parce que je ne suis jamais allé au delà, vu qu’à l’époque c’était pas du tout mon style de jeu. D’ailleurs, quand j’étais ado, je ne pouvais pas blairer les jeux Nintendo, à quelques exceptions près (Starfox notamment). J’avoue avoir regardé des copains jouer à Zelda 3 et Donkey Kong Country pendant des heures et des heures, l’oeil morne. Je me souviens même assez bien de la MAP de Zelda 3, c’est dire. Mais j’étais très critique face à ce type de jeu. D’ailleurs, avez-vous déjà joué à Landstalker sur Megadrive ?

    Quand j’y pense, ma première expérience Zelda aura été Link’s Awakening sur Game Boy. Pendant une semaine de vacances chez des amis de mes vieux, j’étais tombé sur ce jeu (auquel mon hôte ne jouait jamais), et c’est marrant, j’ai accroché direct, y compris à l’humour particulier de cet opus dont je me souviens encore. Je n’avais pas dû aller bien loin, mais ça restera ma seule expérience de Zelda avant Ocarina of Time sur N64 en 1999. Pour moi, c’est LA référence, bien que j’y aie rejoué récemment (au « Master Quest », qui ne vaut vraiment pas le coup d’essayer d’ailleurs, l’aventure originale est bien mieux ficelée) et la déception a été complète : je venais de boucler Skyward Sword et, en termes graphiques et de gameplay, c’était trop inégal. D’où mon accord complet avec Huijo : vivement un portage digne de ce nom sur console de salon. Et le fait qu’Octo devrait se fader Skyward Sword : c’est un jeu magnifique, son seul défaut résidant dans la redondance des trois ambiances de niveaux. Forêt, désert et montagne : on n’a pas l’impression de beaucoup voyager et c’est bien dommage (c’est le seul Zelda auquel je n’ai jamais rejoué). Le maniement du sabre à la wiimote ne m’a jamais posé aucun problème, au contraire : debout devant un vidéoproj en écran géant, c’était même juste fendard, sinon immersif !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s