[Niouze] Quoi attendre pour cette fin d’année ?

La fin d’année approche, avec ses lots de fêtes et de gastro partagées, et il me semble intéressant de faire un petit point sur ce que l’on peut attendre en termes de loisirs pour le papagamer, d’un point de vue vidéoludique et cinématographique, du moins, de mon point de vue.

Final Fantasy XV (10 ans d’attente, chapeau l’arlésienne)

Tout d’abord, petit bilan sur ces sorties de fin d’année : pour ma part dans 9 jours, arrive le tant attendu Final Fantasy XV. Bien que j’ai décroché depuis l’épisode XII (trop mollasson et chiant en deux mots), je regardais sans y croire les itérations qui se sont succédé le XII-2 (oui, oui ce fut possible) ou encore le XIV… mais sans y trouver le coeur (et l’envie) de m’y replonger. Il faut dire que le XIII que je m’étais procuré sur Xbox 360 m’avait fortement déçu : outre des persos ultras kawaii avec une furieuse envie de faire un sidekick dans leurs tronches (punaise, les cris de Vanille !), l’aspect couloir de TGV du jeu m’avait rebuté.

La faute à qui : Vanille et ses cris hystériques (FFXIII)
La faute à qui ? Vanille et ses cris hystériques (FFXIII)

Et là, vient Final Fantasy XV... bon oui je l’avoue l’aspect Bro’ et boys bands de l’équipe m’a fait longuement soupirer (putain, mais quel chara’désign prépubère), mais je me suis dit « allez laissons une chance » à la dernière itération d’une série qui joue son va-tout (un peu comme le fut l’épisode VI et qui fut une véritable renaissance, notamment financière pour le Squaresoft de l’époque). Et là je tiens à dire que la stratégie de studio ne fut pas inutile : en effet, outre le jeu, tout un enrobage externe (mangas animés disponibles sur Youtube avec VOST des fans et surtout le magnifique film d’animation Kingsglaives) m’a convaincu de l’univers du jeu.  Premier aspect important pour moi dans un jeu vidéo.

En effet, pour éviter de se perdre dans une nouvelle histoire (ben oui, il n’y a pas de fil narratif entre les épisodes précédents, on repart à chaque fois dans un nouvel univers), Square-Enix offre une forme de préquel au jeu par un film qui pour une fois cible le scénario du jeu avec brio (j’ai eu un très mauvais souvenir avec le précédent film produit par Square Final Fantasy : Les créatures de l’esprit, grosse déception en raison de son univers n’ayant RIEN avoir avec Final Fantasy VII, d’où d’ailleurs son ENORME bide commercial en 2001).

Alors quoi de neuf pour ce jeu de fin d’année ? 

  • Tout d’abord, c’est un jeu qui s’approche des congés de fin d’année, et donc trouvera sa place dans une ludothèque bien triste, faute d’autres jeux à se mettre sous la dent ! Deus Ex étant repoussé sur Mac faute d’une adaptation à l’API graphique pour nommée « Metal » (toujours en attente du côté d’Apple), mes choix seront donc restreints.
  • L’univers mis en scène (par les nombreux trailers, test dans la presse) me flatte la rétine, bon juste cette scène déjà. Mazette.

Bon du coup, ne pouvant pas attendre : je me suis créé un compte PSN japonais pour tester FFXV (la fameuse démo « Judgement ») , et j’avoue en une heure de jeu, je suis conquis : beau, grand et ce je ne sais pas quoi propre à Final Fantasy qui m’a séduit, donc banco : day one le 29/11.

En décembre, ouvre le porte-feuille

Le 14 décembre, sort le nouvel épisode de Star Wars, Rogue-One première spin-off cinématographique de la série (et voilà SW qui tombe dans les pires travers d’un Marvel : chaque année un nouveau film…merci Disney). Bon oui, je vais aller le voir, en espérant qu’il soit aussi bon que l’épisode VII et juste pour revoir un Dark Vader sur grand écran, une visite au ciné du coin s’impose.

 Et pour le futur début d’année, quoi de neuf ?

Je ne cache pas qu’étant fan du Japon comme bon nombre de contributeurs du site (et visiteurs, il va s’en dire), j’ai un faible pour une série qui poursuit son bonhomme de chemin, en étant au 6e épisode : Ryu Ga Gotoku ou simplement chez nous Yakuza, de sieur Sega. Ha Yakuza, du bon beat them all de la grande époque (digne d’un Final Fight ou d’un Street of Rage), avec un arrière fond puisant dans l’imaginaire japonais, qui nous plaît tant nous occidentaux : des ruelles japonaises où foisonnent la vie, des gueules cassées copies conformes d’un Kitano ou encore un je ne sais quoi d’exotique, sans doute son scénario digne d’un polar noir. L’épisode fondateur (oui dur de suivre), Yakuza 0 est ENFIN prévu en Occident le 24 janvier 2017. Direct préco’ sur Amazon.

Mais surtout de quoi prendre son mal en patience, car le dernier épisode (le °6) est déjà prévu pour…. le 8 décembre 2016 au Japon, sans doute bientôt localisé en anglais chez nous (pour fin 2017 ?), de quoi alimenter ma soif de mandales dans les bas-fonds tokyoïtes.

Publicités

Une réflexion sur “ [Niouze] Quoi attendre pour cette fin d’année ? ”

  1. Alléchant programme 😉 perso, pour faire echo à notre podcast fabuleux sur Zelda, je me plonge à fonds dans WIND WAKER HD. La magie opère à plein régime. Le genre de jeu qui va si bien à la magie de Noel. mais autant dire que côté PS4, y’a pas grand chose. Watch dogs 2 je le garde sous le coude pour le moment, car je suis moins dans le trip. Pourtant le jeu est bon. Pour Yakusa zero c’est le jeu parfait pour démarrer l’année, mais cela va me donner envie de repartir au Japon … 2 mois pour arpenter les rues de Kabukicho, et après je switch …

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s