[matos de ouf] L’électrosensibilité, le futur mal du siècle ?

J’ai découvert pendant ces vacances que je suis devenu « électrosensible » à un degré minime, certes, mais quand même, ça fout la trouille. Maintenant je coupe la wi-fi la nuit (activée de mauvaise grâce pour l’ado de 15 ans, qui en abuse d’ailleurs). Que faut-il faire, en tant que papa-gamer, pour protéger ses gosses ?


On ne nait pas électrosensible, on le devient. Je suis né dans les années 80 et j’ai donc été exposé aux ondes hertziennes de base dès mon arrivée sur terre, sans grandes conséquences a priori. Mais les choses on changé depuis l’avènement des portables, des antennes relais et de la wi-fi. Nous sommes des sujets expérimentaux, et je suis dans la catégorie de ceux qui en subissent directement les conséquences.
La cause principale de mon affection sont les téléphones portables et les sans-fil domestiques, qui ont semble-t-il affecté mon oreille interne et ce malgré le fait que je téléphone extrêmement peu ! Maintenant, lorsque l’iphone de mon gosse reçoit un sms et que je suis a moins de deux mètre de l’engin, je suis traversé par une espèce de vertige douloureux, sensation très particulière et insupportable qui envahit mon crâne et que je n’éprouve que dans cette situation là. L’effet est amplifié en voiture et a failli nous coûter un joli accident sur la route des vacances. Merci à mes années de karate-do pour l’apprentissage de la maîtrise de soi dans les moments de douleur et de désorientation intense… Mais maintenant je suis capable de retrouver les téléphones portables de ma femme et de mon gosse et bien sûr le mien juste en les ressentant dans la maison.


Mais bref, il s’agit-là d’un bien pauvre témoignage tout à fait personnel. Si à bientôt 40 ans je me découvre ce genre de problème, qu’en sera-t-il pour mes gosses, nés avec le portable sous l’oreiller et la tablette dans les mains ? D’un point de vue strictement éducatif, j’ai toujours considéré qu’il était irresponsable d’équiper les enfants avec des outils numériques, à la base destinés aux adultes, comme je l’ai expliqué dans cet article sur les collégiens équipés de tablettes par le ministère. On dit que l’outil n’est pas le mal, mais ce qu’on en fait (argument efficace souvent tenu par la NRA), mais vu ce que je suis en train de vivre, d’un point de vue strictement sanitaire, je peux clairement le dire : l’outil est le mal – et il est d’autant plus irresponsable d’en équiper les jeunes !

Un film un peu aride mais intéressant sur le sujet, Ondes, Sciences et Manigances, de 2014, montre le rôle pervers des lobbies des grandes compagnies de télécommunications sur l’OMS, comme ce fut longtemps le cas avec les lobbies du tabac, qui avaient vérolé la prestigieuse organisation. Pas étonnant que la défiance envers les organisations supranationales telles que l’ONU, l’UNESCO ou autres UNICEF soit de plus en plus grande.

Putain c’est pas gagné !

Publicités

8 réflexions sur “ [matos de ouf] L’électrosensibilité, le futur mal du siècle ? ”

  1. Oula, je te plains… il est vrai que perso j’ai des violentes migraines, à coup sûr que les ondes n’y sont pas pour rien… et dire que désormais le wifi public est devenu une habitude, et dans nos écoles … aussi, il est loin le principe de précaution. Gare aux retours de bâton.

    Aimé par 2 people

  2. Fais le test avec n’importe quel téléphone portable : demande à ton épouse de le placer près de ta tête en fermant les yeux. Normalement, tu es capable de détecter où se trouve le portable dans l’espace sans le voir. Après on est tous sensibles à ça, mais j’en suis pas au point de devoir aller vivre dans les zones blanches, loin de la civilisation… !

    J'aime

  3. Le contraste entre le fait de dire que tu es « devenu « électrosensible » à un degré minime » et la description de « vertige douloureux, sensation très particulière et insupportable qui envahit mon crâne » au point de manquer d’avoir un accident est assez saisissant!

    J'aime

  4. oui parce que certains personnes le sont à un tel point qu’elles sont obligées de déménager loin des antennes relais, changer complètement de vie. Il y a peu de temps j’ai vu circuler un tract sur la menace de la disparition de la dernière « zone blanche » de mon département où sont réfugiés les personnes atteintes de ce genre de pathologie. Mais je pense malheureusement que :
    – d’une part, ça peut se déclarer, et à tout âge
    – d’autre part, ça peut stagner, ou s’amplifier avec le temps.
    Qui sait ? Peu étudient la question et ces recherches sont éludées.

    Aimé par 1 personne

    1. Bien sûr quand tu vois les enjeux financiers ! Et la comparaison à d’autres industries tout aussi mafieuse (pétrolière, chimie, automobile…) sans pour autant rejeter la technologie, le principe de précaution est pourtant bien loin… souvenons-nous…

      J'aime

  5. Oui, le principe de précaution est même inversé, quand tu vois les tablettes tactiles déferler dans les collèges de France et de Navarre !

    J'aime

  6. Quel témoignage édifiant
    Je n’avais pas conscience d’une telle influence néfaste de toutes ces Gigahertz pris dans la tronche au quotidien…
    Du coup je vais un peu m’enquérir du sujet plus en profondeur !

    J'aime

  7. A mon niveau ça n’empêche pas de vivre, juste quelques tracas et nuisances épisodiques. Après on peut toujours arguer que ça fait partie du tout frénétique incompressible de nos sociétés industrialisées.

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s