[à voir] Mozinor – le premier grand videocaster français

Suite à une petite discussion, j’ai réalise que certains papa-gamers trentenaires ne connaissaient pas encore une icône de la contre-culture internet, j’ai nommé MOZINOR ! Rectifions donc le tir pour les fidèles lecteurs de l’octoblog qui sont passés à côté de ce phénomène.


Mozinor est un humoriste français qui fait des vidéos sur internet depuis le début des années 2000. Ses vidéos consistent à utiliser des scènes de films connus ou moins connus, et à les doubler de façon comique, avec plusieurs « voix » bien reconnaissables et qu’il fait toutes lui-même : du nigaud à l’étranger, en passant par la potiche ou le gros bras. J’adore ce dernier, qui se rapproche de Stallone dans les Guignols de l’Info.

Mozinor est donc un podcaster bien avant l’heure, fils spirituel fièrement et ouvertement revendiqué du Grand Détournement / La Classe Américaine, récemment chroniqué ici-même par Octopaddaone. A l’instar des Daft Punk, il n’a jamais montré son visage et plus encore, il demeure très discret sur son identité. Quand on triture des vidéos copyrightées, autant être prudent…

Du propre aveu de Mozinor lui-même, « c’était mieux avant » : Mozinor a eu son heure de gloire et a même été remarqué par les médias il y a quelques années, mais s’est à l’heure actuelle fait complètement dépasser par la génération hyper prolixe des youtubers. Ses vidéos récentes tournent de plus en plus autour de mises en scène de parties en ligne de « Call of Duty » et manquent souvent d’intérêt. Mais on ne peut pas lui reprocher d’être resté fidèle à lui-même et d’avoir fait seulement ce qu’il a voulu, en toute simplicité. Son erreur, peut-être, aura été de trop vouloir coller à l’actualité médiatique dans ses mises en scène, pour tenter de se développer en tant que contre-culture.

Etant donné le nombre assez élevé de ses vidéos, je me contenterai de vous donner un top ten de ce que je considère comme ce qu’il a fait de plus marquant. J’ai parfois eu du mal à choisir mais il fallait être exhaustif. Regardez et rigolez !

1) La plus connue, je pense, est celle sur James Bond, de 2006, avec l’expression « tu peux pas test », qui est restée :

2) La seconde plus connue est un détournement plutôt osé du clip de Beat it de Mickael Jackson. J’ai du la regarder au moins dix fois à l’époque, en 2006 également, qu’est-ce que j’ai pu me marrer !

3) La suivante, sur le série l’Amour du Risque, reflète bien l’état d’esprit de Mozinor de la grande époque (2006) :

4) Il s’est également attaqué à The Matrix, en 2005, avec cette petite perle :

5) Mozinor a beaucoup utilisé Vin Diesel, qu’il surnomme Baboulinet. Voici une de ses frasques :

6) Souvenez-vous de la proposition de Frédéric Lefevre en 2009 sur l’arrêt maladie – un Mozinor mordant sur une question d’actualité politique (il s’est également moqué du lip-dub de l’UMP, farce politique hallucinante que son détournement nous explicite) :

7) A ses débuts, Mozinor a beaucoup détourné Cosmos 99. Voici à mes yeux un des meilleurs sur ce thème, qui met en scène le combat de Bruce Lee et Chuck Norris dans La Fureur du Dragon :

8) Pour se détendre : Roboclop, en écho au décret de fin 2006 sur l’interdiction de fumer dans les lieux à usage collectifs.

9) Et un petit hommage sans prétention à Star Wars (il en fallait un) :

10) Pour finir, celui-ci, basé sur Interstellar, est tout récent et met bien en lumière (et en abyme !) le style et l’influence cinématographique chez Mozinor :

Et vous, quelles vidéos de Mozinor vous ont plu ?

Publicités

6 réflexions sur “ [à voir] Mozinor – le premier grand videocaster français ”

  1. « c’est ma passion, signaler des trucs » ! Excellent ! L’unboxing façon Mozinor m’a fait penser à certaines vidéos du blog… Mais je n’ai pas l’impression que cette vidéo soit en réaction à une demande de droits d’auteur, heureusement !

    J'aime

  2. Ahhhh Mozinor
    Truculent que ce cher Monsieur
    Le précurseur de la video parodique sur Internet avant que ne débarque en masse les youtubeurs de tout poil
    Je me souviens d’un détournement assez savoureux d’une scène de Terminator 3 où il fait passer Arnold pour un bon gros SM germain
    Mais toi tu es carrément capable de faire toute une liste de top tu es vraiment Fan ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Ouais, j’ai découvert ce vidéaste à une époque où j’étais vraiment pas bien dans ma vie, et je pense que quelque part, il m’a aidé à m’en sortir grâce à l’humour et à la dérision de ses vidéos.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s