[Série TV] L’empire des sense 8 !

Avant de parler de mon coup de cœur série de l’année, il est important de faire une petite parenthèse sur Netflix, le service de streaming qui m’a permis de découvrir cette série qui fera date. Un week-end de pluie, je m’ennuie. Ne sachant pas quoi regarder à la télé, je m’aperçois que je peux me connecter à NETFLIX, par le smarthub de ma TV. Ni une ni deux, je branche la télé via un câble Ethernet sur ma box… et là… un nouveau monde s’est ouvert à moi.

J’ai découvert l’existence de Netflix grâce à divers podcasts de Gameblog ou Silence on joue. Netflix revenait souvent dans les coups de coeur « hors jeu » de ces rédactions, car le service leur a souvent permis de découvrir des œuvres originales . Netflix est donc un service de streaming, fonctionnant par une appli dans votre smarthub (pour cela il convient d’avoir une télé connectée), mais aussi via IOS, PC, Mac, PS4… Bref sur tous les supports actuels.

Et si la fibre n’est encore qu’un fantasme pour vous ?

Sincèrement, j’étais franchement dubitatif sur le fait que le streaming puisse me donner du 1080p sans souffler et sans latence. (celle diffusée via Orange était dégueulasse !!). J’habite à la campagne, où la fibre n’est encore qu’un fantasme et pourtant actuellement on doit tourner à du 10 gigas de débit ! Je vous l’affirme, le service est impeccable. J’ai lancé plusieurs films ou séries, le tout en HD. Résultat : 5 petites secondes d’attente et le film démarre quelques secondes en SD avant de basculer en HD. La navigation est ultra agréable, confortable et fluide.

Un autre point super classe, la découverte de la fabuleuse série SENSE 8. Après 3 épisodes, un soir ma conjointe voulant regarder une chaine généraliste, je décide de poursuivre la vision sur ma PS4. Je télécharge l’appli sur la PS4 et je lance Netflix. Immédiatement il reconnait les programmes que j’ai en cours. Je clique sur SENSE 8 et de façon transparente, il me met en route l’épisode 4. Ce n’est pas formidable ? Pour ceux qui sont habitués à visionner du DIVX et se font chier à télécharger, je vous l’assure une fois testé le service vous fera arrêter l’illégalité !!

Pour les sceptiques, Netflix propose un essai gratuit d’un mois. Vous pouvez visionner à volonté. Pour ma part,  je suis convaincu. D’autant plus que le coût n’est pas faramineux : 9,90 €/mois, sans engagement de durée. Ce n’est pas la mer à boire !!

La série ultime !

Bref, revenons à SENSE 8. J’avais lu la critique de la série sur JV le mag, sous-titrée la série des « Waschowki », géniaux créateurs de Matrix. Il n’en fallait pas plus pour attirer mon attention. J’adore vraiment l’univers et le travail des Waschwoski. À contre-courant d’Hollywood et ses BOUM BOUM décérébrés, les Waschowski mélangent univers visuel grandiose et travaillé, à une intelligence du récit. Leurs films ont souvent plusieurs lectures et demandent plusieurs visions afin d’en percer toutes les références.

À l’époque, avec le fantastique Matrix, les Wachowski sont sortis de nulle part. Les idées, et prouesses visuelles ont été reprises à foison par le tout-Hollywood. Pourtant au cinéma, depuis la trilogie Matrix, les Wachowski n’ont jamais retrouvé le succès. On ne peut que le regretter en raison que leurs films soient toujours d’une qualité au-dessus de la production hollywoodienne : Street Racer et ses délires visuels, l’incompris Cloud Atlas, œuvre dense et majeur. Ou encore, le dernier en date Jupiter Ascending avec son univers fascinant et magnifique, que j’espère voir en final cut et non charcuté par les studios un jour.

Si bien que j’étais très curieux de voir ce qu’ils pouvaient faire avec le format série TV.

Sense 8, synopsis de la série

"Huit individus éparpillés aux quatre coins du monde sont connectés par une soudaine et violente vision. Désormais liés, ils se retrouvent capables du jour au lendemain de se voir, de se sentir, de s'entendre et de se parler comme s'ils étaient au même endroit, et ainsi accéder aux plus sombres secrets des uns et des autres. Les huit doivent dès lors s'adapter à ce nouveau don, mais aussi comprendre le pourquoi du comment. Fuyant une organisation qui veut les capturer, les tuer ou faire d'eux des cobayes, ils cherchent quelles conséquences ce bouleversement pourrait avoir sur l'humanité".

Les personnages principaux :

  • Aml Ameen : Capheus (surnommé « Van Damn »), conducteur de matatu à Nairobi au Kenya, qui cherche désespérément à gagner de l’argent pour pouvoir soigner sa mère
  • Bae Doona : Sun Bak, fille d’un puissant homme d’affaires pour lequel elle travaille à Séoul en Corée du Sud, pratiquant le kickboxing6
  • Jamie Clayton  : Nomi Marks (née Michael Marks), une femme trans, blogueuse et hackeuse, de San Francisco
  • Tina Desae  : Kala Dandekar, une pharmacienne de Mumbai, fiancée à un homme dont elle n’est pas amoureuse
  • Tuppence Middleton  : Riley Blue (née Gunnarsdóttir), une DJ de Londres au passé trouble, originaire de Reykjavík, en Islande
  • Max Riemelt  : Wolfgang Bogdanow, un cambrioleur né à Berlin-Est, résidant à Berlin, à l’histoire familiale complexe
  • Miguel Ángel Silvestre  : Lito Rodriguez, un célèbre acteur de telenovela (surnommé : El caïdo) d’origine espagnole vivant à Mexico qui dissimule son homosexualité
  • Brian J. Smith  : Will Gorsky, policier de Chicago hanté par un meurtre non résolu durant son enfance

Ce servant de cette idée géniale des connexions entre individus, les Wachowski s’en donnent à cœur joie. On est basculé d’un personnage à un autre, sans jamais se sentir perdu. Le génie des Wachowski est bien là. Ils prennent le temps de développer les personnages et l’intrigue. À travers ces personnages, on peut voir l’expérience des frangin(ines). Je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler. Avis aux âmes sensibles et autre étroits d’esprit : il y a quelques scènes franchement osées. Mais voyez y là, la richesse qui caractérise l’humanité, un portrait de l’être humain dans sa diversité, sa richesse, et sa complexité.

Sense 8 se veut une œuvre intelligente, magnifiquement mise en scène. Combien de fois ai-je crié au génie pendant le visionnage. Et puis ce tour du monde apporte de la fraicheur en terme de décors. Les scènes se passant à Nairobi, en Inde ou en Islande sont splendides.

Honnêtement, les séries de cette rentrée me semblent bien fade a coté de Sense 8. Les Wachowski ont redéfini le cinéma avec Matrix, et ont admirablement posé les nouvelles règles de la SÉRIE TV. Leur talent s’exprime ici pleinement. NETFLIX producteur de la série ont laissé carte blanche aux Wachowki, et ils ont eu bien raison. Laissez une chance à cette magnifique série, elle en vaut vraiment la peine. D’une qualité visuelle et d’une intelligence rare, SENSE 8 et sur la plus haute marche de mon podium !

Merci les frangin(es).

Publicités

7 réflexions sur “ [Série TV] L’empire des sense 8 ! ”

    1. Gage de qualité en effet. Et franchement sur cette série, c’est éblouissant. Scénario malin, cohérent du début à la fin, de magnifiques images, des scènes d’anthologie. Ils sont allés au bout de leur géniale idée départ et ne s’épargne aucune scènes difficile (dédicace aux scénaristes de LOST) . Tu m’en diras des nouvelles, mais perso c’est pour moi une très très grosse claque, J’en peux plus d’attendre une saison 2.

      J'aime

      1. Ca y est j’ai vu le final ce soir et franchement j’ai trouvé ça super, et ça fait du bien, merci pour le tuyau ! J’avoue, comme Octo, que le tout début m’a paru un peu fade. Maintenant c’est clair que j’attends la saison 2 avec impatience. Je note beaucoup de similitudes avec la série HEROES que j’avais beaucoup aimé, (on y voyage également beaucoup) et qui avait fini par se fourvoyer à petit feu. Je pense que c’est le risque d’une série comme ça.
        Ah oui les scènes gay : je les ai trouvées pas si choquantes, j’ai trouvé que celles de Game of Thrones étaient plus exagérées, et je les trouvais pas forcément pertinentes, voire un peu forcées, étant lecteur des romans.
        J’ai adoré l’actrice transgenre, j’ai été été hilare de regarder la scène de partouze « connectée », et complètement transporté au moment où ils revivent leur naissance en écoutant de la musique classique… ! C’est là certainement un clin d’oeil aux protestants évangéliques adeptes du « born again » qui sont à l’église chrétienne ce que les djihadistes sont aux musulmans (mais dont on a très peu conscience de la dangerosité en France, faute d’études sérieuses à ce sujet) ? Mais chez les Wachowski, je note avec plaisir qu’on évacue volontiers l’existence de Dieu et toute forme de croyance inepte au profit des arts, d’une culture (y compris des sous cultures, surtout celle de Van Damme – énorme !), des sentiments humains, de la technologie, et surtout d’une parfaite intelligibilité philosophique.

        Aimé par 1 personne

  1. Bon après un essai du premier épisode trop fouillis et trop bof, bof à mon sens 8, j’ai redonné une chance en regardant le second… et c’est mieux, le rythme repart et on retrouve le seul du mystère à la Lost (Saïd is back), donc on repart. Par contre les scènes de sexes homos sont assez lourdingues je trouve, pourquoi autant en montrer ? Pour choquer ? Car si c’est l’argument, c’est bien faible.

    Aimé par 1 personne

  2. « dédicace aux scénaristes de LOST » – ah là vous m’inquiétez tous les deux ! Si il y a bien une série qui ne m’a jamais intéressée et qui ne m’intéressera jamais c’est bien celle-là !
    Remarque : dans Game of Thrones, beaucoup de scenes gay également, et pas forcément justifiées, dans le bouquin c’est très caché et jamais explicite (sur Renly et sir Loras, notamment : Martin a fait des déclarations à ce sujet, autrement je ne me serais jamais rendu compte qu’ils étaient amants).

    Aimé par 1 personne

    1. Yes dédicace à lost car contrairement aux scénaristes de cette série, les Wachowski savent où ils vont. Tout est cohérent, l’intrigue est développé avec intelligence, et tout à été pensé dès le départ. Cela s’emballe ou bout de 4 / 5 épisodes et c’est crescendo jusqu’à la saison Finale. Franchement pas de préjugés, fonce. Tu ne le regretteras pas. Pour répondre à Octo, je me suis posé les mêmes questions que toi sur les scènes Gay. Même si au départ j’ai été un peu choqué, et je me suis posé la question du sens de ces scènes et je me suis ravisé. Nous ne sommes pas habitués à voir cela et ça nous dérange. C’est aussi parce que dans son excès de puritanisme l’Amérique ne montre pas les « autres ». Trop de politiquement correcte, mot d’ordre .. surtout ne pas choquer. Bizarrement les gens s’offusquent plus d’une scène Gay où on voit « des choses », qu’un serial killer qui découpe des êtres humains, des morts atroces à la pelle. Étonnant !! Bref pour moi faux débat et au contraire, je trouve la prise de risques COUILLU. Après tout, cela existe, et je vois à travers cela un appel à la tolérance. (cf l’histoire qui se passent a SF et les difficultés d’être différent. D’ailleurs au USA il est actuellement de bon goût de faire son coming-out. (Tim Cook patron d’Apple etc ..) Comme si les consciences s’ouvraient. Et pour finir, allez au bout de la saison 1 et on en reparle. 😉

      Aimé par 1 personne

  3. Je plussoie complétement sur la tenue impeccable du réseau NetFlix
    Bon le contenu est un peu fluctuant (des nouveautés chaque mois mais également certains films ou séries peuvent disparaitre) mais dans l’ensemble j’en suis très satisfait
    On annonce en plus le mode hors connexion pour tout bientôt ^^
    Malheureusement pas la possibilité de profiter de la 4K avec mon débit mais le 1080p est déjà fort
    Sense 8 ahlala quelle direction artistique, on reconnait à 200% la patte Wachoswky qui ne font pas de compromis sous prétexte d’avoir du easy watching (genre Timeless que je viens de voir) avec début milieu fin tout s’entremêle dans une cacophonie structurée absolument délectable
    Une grande série

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s