[High-tech] Dernières nouvelles de la robotique japonaise

RVA finale
Publié le 1/08/2015

Le Japon, pays des microprocesseurs, est aussi un pays phare en matière de cybernétique et de robotique. Économiquement, l’enjeu est de taille car le robot est à la fois un objet à la mode et un objet utilitaire clé, étant donné la vieillissement programmé de la population. Les mangas et jeux vidéo nous ont présenté les fantasmes d’après-guerre, d’Astroboy à Goldorak, en passant par Ghost in the Shell. Mais chez les papa-gamers, il est parfois incroyable de concevoir que toutes ces visions oniriques de notre enfance sont en passe de devenir réalité.

Les questions éthiques ou philosophiques mises à part, on peut constater que plus que partout ailleurs, la science de pointe japonaise s’appuie sur une littérature abondante, qui s’en nourrit en retour :  les deux disciplines, loin de s’exclure, se complètent et s’enrichissent mutuellement. Par littérature, j’entends haïku, mais aussi manga et évidemment jeux vidéo, puisque vous savez qu’à Octopaddle nous sommes partisans de cette vision de la chose. Alors, après les Amibo, où en sommes-nous de la robotique au Japon ?

– A Nagasaki, un hôtel entièrement robotisé vient d’ouvrir ses portes.

Le Henn-na Hotel de Nagasaki, qui signifie « hôtel étrange » est assez inhabituel puisque ce sont des robots qui vous accueillent, et dans la langue de votre choix… Un robot porte les valises à la chambre… Bref, autant vous dire qu’on est pas prêts de voir ça en France, vu l’insécurité qui y règne, comparativement au Japon, souvent qualifié de pays le plus sûr du monde !

– Le premier ministre Shinzo Abe inscrit la révolution robotique au cœur de son programme politique.


Hé oui, quand on pense à la robotique, on pense aux usines, et forcément aux pertes d’emploi… Mais qui a envie de bosser en usine de nos jours ? Apparemment, selon les économistes japonais, le gain global serait à terme plus important que les pertes. Il serait peut-être d’ailleurs temps de remettre la question du temps libre au cœur des préoccupation sociales, ce que ne fait actuellement pas notre gauche, en nous rabattant sur la valeur travail, qui devient une des formes d’esclavagisme les plus humiliantes, étant donné le niveau de vie parfois obscène de nos élites rentières et d’un assistanat populaire qui frise l’absurde.

– Une compagnie de jeux vidéos pour téléphone qui monte, DeNA, concurrence la Google Car.


Cette startup peu connue en occident cartonne un max au Japon, elle est même propriétaire d’une équipe de baseball professionnelle. Et voilà qu’elle est en passe de créer sa propre chaine de voitures sans conducteurs, à l’instar de la Google car. Les taxis robots seront peut être de mise pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020… !

– Le premier mariage robot au Japon a eu lieu cet été

Alors que les USA se réjouissent de la récente décision de la Cour Suprême de légaliser les mariages homosexuels, le Japon va encore plus loin en officialisant les mariages robots. On dépasse les problématiques de la série Real Humains, pour ceux qui connaissent : si vous ne connaissez pas, regardez ici l’excellente première saison, mais passez votre chemin pour la saison 2, hélas ratée.

– Le premier combat international de robots géants annoncé

Puisqu’on parle des USA, ces derniers ont défié le Japon sur la base d’un combat entre deux robots géants de type « méchas ». Je recommande l’excellent manga Pluto, raconté ici par notre chroniqueur Huijo, auquel cet hypothétique futur combat m’a immédiatement fait penser. Sur la vidéo, ils s’amusent bien comme des gosses avec des billes de peinture, mais quand on pense aux applications militaires de telles inventions, celà fait froid dans le dos.

– Et pour finir, le Japon devient champion du monde de football… robotique !

L’événement s’est tenu en Chine cette année et a fait s’affronter des robots inventés par des universités dans le cadre de programmes de recherche spécifiques. Leur objectif est à terme (d’ici un demi-siècle) de créer des robots capables de se mesurer à des joueurs humains. Peut être de quoi endiguer durablement l’épidémie de salaires monstrueux de nos très respectables athlètes ?


Encore faut-il qu’ils arrivent à se tenir debout ! Bref, la domination robotique sur le monde n’est pas pour demain… En tous cas, il y aura de quoi dessiner de nouveaux mangas sur ce thème, j’imagine déjà les situations :

L’humain :  « tu n’es qu’un sale robot, je ne te ferai jamais confiance parce que grâce à ce flashback je prouve qu’ils sont responsables de la défaite de notre équipe en finale il y a 10 ans en arrière et de la perte de mon plus fidèle équipier »

Le robot : « moi aussi j’ai une âme même si je suis un robot, mais évidemment je suis tourmenté, comme l’expliquent les nombreuses digressions et phrases inachevées en fin de tome »

Le personnage tiers : « j’ai découvert avec une grande stupeur muette que cet humain, malgré sa haine des robots, avait en fait, caché au fond de son placard, le souvenir de son amitié avec un robot, en fait, son ancien coéquipier. »

Le robot : « il s’est senti trahi par cet ami qu’il croyait être un humain ! Je vais prendre sur moi et nous irons en finale car je dois montrer que j’ai moi aussi des sentiments tout en respectant ma véritable nature qui est de réaliser la tâche pour laquelle j’ai été crée. »

L’humain : « finalement, je t’ai mal jugé, parce que grâce à toi on a gagné cette finale à laquelle on rêvait depuis 18 tomes et j’ai compris la valeur de l’amitié entre un joueur humain et un joueur robot, allez viens que je te roule une pelle après tout c’est ça aussi l’esprit « vestiaires » du milieu du sport, ce n’est pas que l’argent sale et les frasques des hooligans. »

THE END

Bon allez, je sors.

Publicités

4 réflexions sur “ [High-tech] Dernières nouvelles de la robotique japonaise ”

  1. hahahaha, j’ai bien ri sur tes digressions qui font du bien ! En tout cas, mate ça http://tinyurl.com/nfy5sk5 .. on est en plein dans Metal Gear IV là ! Bon par contre tu as spoilé une partie du manga Pluto (que j’ai bien aimé), ha non c’était un autre manga ? Punaise ta description en fin d’article y ressemblait !

    J'aime

  2. Même pas, c’est juste un impro de Seinen vs Shonen de base – en plus je n’ai pas lu la fin de Pluto parce qu’il manquait les 2 derniers tomes à la médiathèque (en attente de commande par cette dernière) donc suspense !!!
    Pour la vidéo : j’ai déjà vu ce robot il y a de nombreuses années (2007 ou 2008 je pense) ils ont du sacrément évoluer depuis… ! Celui-là fait peur :

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s