[RVA – voyage, voyage#2] Super Potato, le magasin incontournable du gamer au Japon

RVA finale
Publié 4/03/2014

Pour faire suite à mon article sur Akihabara, cela serait une erreur de ne pas vous parler du meilleur magasin du quartier, THE paradis du joueur geek et rétro : le surpuissant Super Potato !!!

Après un samedi soir électrique passé à Shibuya en compagnie de trois comparses de qualité, et un détour par « la » boite de nuit de Shibuya ATOM, nous nous sommes retrouvés à 4 heures du matin au Mac Donald’s du coin avec mes trois comparses.

Une sortie de boite tranquille

Un petit café pour tenir le coup jusqu’au premier train de 5 heures. Mais aussi une discussion enjouée et fortement débattue avec l’ami Babou, expert jeu vidéo.

Je vous replace le contexte : 4 h 30 du matin, le McDo n’est pas désert contrairement à ce que l’on aurait pu penser. Deux Français débattent sur l’avenir de Nintendo. Je soutiens à Babou que Nintendo est vraiment fort avec sa Wii. Que Nintendo va tout déchirer, car ils ont flairé le bon filon. Et que t’inquiètes mon ami, ils ne nous oublieront pas, nous les True Gamer.  Babou, lui, remonté comme un coucou, crie au scandale. Il me dit que Nintendo s’est bien foutu de nous, que Nintendo oublie ses joueurs, ceux-là mêmes qui étaient là au commencement. Je lui rétorque :  mais Babou !  ils sont visionnaires, ils veulent élargir la cible  ….    TINTIN ! me répond Babou, et il finit la discussion par un : n’oublie pas ce que je te dis, ils nous ont oubliés, ils se foutent de nous.

Et avec du recul, je me dis qu’il faut toujours écouter Babou qui est toujours au Japon, et travaille chez Namco Bandai, veinard va ! Bref, David notre hôte pour ce voyage au Japon, nous dit de nous calmer, il a besoin de s’entendre boire son café. Nous changeons de sujet, et j’échange ma déception avec mon ami Babou sur les magasins de jeux vidéo d’Akibahara. Je lui explique ma frustration de ne pas connaitre un seul jeu en rayon. Que j’ai l’impression qu’ici au Japon, le marché n’est pas le même. Très calibré, pas de jeux pour nous. Je lui explique je ne m’attendais à trouver du Mario et Zelda de partout, mais rien NADA. Pas une seule figurine de Link. Je suis désorienté, car j’imaginais ramener plein de goodies, plein de jeux, voire des consoles.

Babou me dit alors : mais es-tu allé à Super Potato ?   Hein ? Comment  ? Un magasin de Superpatate ? Babou me le vend en deux secondes comme la caverne d’Ali baba du Gamer.  L’antre du rétro et des goodies d’antan.  Mais attention, il est aussi dur à trouver que le Golden Gai à Shinjuku ? Hein  ? Quoi çà ? J’ai compris plus tard.

Rendez-vous est pris pour dimanche après-midi après une bonne matinée de sommeil. Le dimanche la rue principale d’Akihabara est fermée aux voitures. On peut donc se balader au milieu d’une foule de dingues. Nous retrouvons notre Babou vers 15h30 à la gare JR de Akiba.  Alors c’est où, Babou ? Pas compliqué, direction la rue principale en passant a coté du LAOX. On traverse la rue principale et on prend cette petite ruelle.

et hop première à droite

Première à droite et nous voilà dans une autre petit ruelle, bondée comme à l’heure de pointe du métro. On avance un peu dans la ruelle et Babou me dit : voilà, on y est. Je le regarde et lui dit tu .. tu es sûr de toi

Regarde pas tes pieds, regarde en l’air ! Oui c’est un fait, il faut souvent regarder le haut des bâtiments, afin de voir les enseignes des magasins. Je lève la tête : et que vois-je ?

Source: http://www.videogamesandsushi.net/

Babou me montre l’entrée, m’invite à avancer et me demande de tendre l’oreille.  Une mélodie bien connue se fait entendre à mesure que j’approche du couloir d’entrée : la musique du premier Super Mario Bros.  Je vois bien le petit sourire sur le visage de Maître Babou. Et moi même, je ne peux m’empêcher d’esquisser un sourire ravi. Pourtant, on est que dans un couloir assez sombre, de petites flèches nous dirigent vers une montée d’escalier (mais quel escalier !!! ).  Encore un effort, et nous voilà dans le paradis du rétrogaming.

Voilà exactement le type de magasin que je devais voir quand j’étais gamin. Un empilement méthodique de cartouches de jeux et de consoles rétro. On trouve de tout. C’est de la folie, on ne sait pas où donner de la tête. J’ai l’impression de revenir en enfance. Ma soif consommatrice se réveille… .

D’un seul coup, mon œil est attiré par un objet rouge. Tiens mais c’est le… le VIRTUAL BOY ! Le plus gros échec de Nintendo, ce casque 3D qui m’avait fait rêver dans le magazine de mon enfance et qui n’a jamais atterri sur notre territoire, il était là … devant moi.  Un coup d’œil au vendeur à la caisse qui me donne son approbation d’un signe de tête pour y poser mes yeux.

Punaise le choc. C’est rouge. Mais la 3D est juste superbe. Je squatte le Virtual Boy pendant un bon quart d’heure. Pourquoi ne l’ai je pas ramené à la maison, je me le demande encore.  Nintendo a peut être subi un échec, mais franchement pour l’époque c’était vraiment visionnaire.

Je ne souhaite pas trop décrire le magasin, car c’est à chacun de le ressentir. Pour tout gamer qui se respecte, il faut visiter ce lieu vibrant d’une passion, qui nous a vu grandir. Petite parenthèse quand même, pour vous dire qu’il y a trois étages et que le dernier propose des bornes d’arcade mythiques. Vous devez y laisser quelques pièces !!!

Sur ce, cher Octo économise déjà et garde de la place dans ta valise, car dans deux ans, on visitera ce lieu ensemble et on ne va pas faire le voyage pour rien (NDOctopad’: c’est sûr ! 🙂

PS : Je vous conseille d’aller visiter l’excellent site Neko et Sushi d’où sont tirées les quelques photos. Cela vous donnera sûrement envie  d’y aller ou… d’y retourner.

Publicités

3 réflexions sur “ [RVA – voyage, voyage#2] Super Potato, le magasin incontournable du gamer au Japon ”

  1. Excellente petite description en mode vis ma vie 😉
    Par contre beaucoup de photos n’apparaissent pas
    Normal ?
    On dit que tout les magasins retro ont été tristement pillé par les Gaijin tu confirmes ?

    J'aime

    1. Merci pour tes encouragements !! pour les photos merci de nous faire la remarque. EN effet, j’avais joint des photos d’un site super sympa qui cadré bien avec ce que j’avais vu, mais le lien ne doit plus fonctionner. on va réparer cela. Pour ma part ma dernière visite remonté au Japon remonte en 2010. Je n’irais pas jusqu’a dire que le magasins retro avaient été pillé. Mais il est vrai que Akiba était plus devenue le lieu du shopping électronique du touriste. Alors que dans mes premiers voyages au japon, les petites boutiques de jeux video (rétro ou pas ) était nombreuse. Aujourd’hui, d’après mon pote qui est sur place, Super Potatoe fait de la résistance. Mais ailleurs dans le pays, on peut trouver de super boutique également. (osaka)

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s