[RétroTest #3] : Batman Nes, premier contact avec les jeux Batman

Ah quel souvenir que ce jeu !

La sortie du film de Tim Burton en 1989 a remis Batman sur le devant de la scène. Je me souviens alors de la Batmania qui a parcouru le monde. On voyait du Batman de partout. Les Kiosques de presse ( Internet n’était pas encore notre source d’information), était remplis des unes de magazines vantant la Batmania qui allait toucher la France.

Bien entendu, avec l’explosion du marché du Jeu vidéo, les marketeux pensaient déjà à rentabiliser la licence. Comme quoi le monde ne change pas tant que çà. Plusieurs jeux Batman étaient donc prévus. Je me souviens du Batman Gameboy, que j’enviais, en épluchant les catalogues Nintendo.

Oui, souvenez-vous à cette époque, les éditeurs faisaient la pub de leurs jeux dans des catalogues qu’on trouvait gratuitement chez les revendeurs (pour moi à l’époque c’était Espace Jouet, revendeur Officiel de ma bourgade campagnarde).

A l’air d’internet, et du gavage d’images que nous subissons,  on a bien souvent vu trop de choses du jeu, avant d’avoir la manette en main. Certes, on bave devant un trailer qui en met plein la tronche. Je ne sais pas pour vous, cet imaginaire que nous construisions, ce manque créé par la frustration de voir quelques secondes d’un jeu, cette surprise que nous avions en découvrant le jeu, me rend nostalgique.

vous allez voir comment notre jeu il est bon !!

Car c’est notre imaginaire d’enfant qui faisait le travail. Une seule image d’un magazine, associé au texte du journaliste, nous faisait nous imaginer le jeu en action.  Ce pouvoir d’animer les images des magazines par notre seule imagination de gamin était finalement un outil marketing inouï. J’avais bien plus envie de posséder un jeu en regardant les images de Player One, plutôt que de devoir se taper  la vidéo promo hebdomadaire  : vous allez voir comment notre jeu il est bon !!

Oui, cela pique les yeux en 2013

Je n’ai jamais pu avoir cette cartouche Gameboy,  malgré tout mes appels du pied envers ma sœur, qui était propriétaire de la Gameboy. Ayant voté Sega, donc possédant une master system, je n’avais pas la Nes. Mais mes amis oui. (ah les discussions de récré Sega VS Nintendo !!)

Un mercredi, lors d’un après midi console chez mon pote, il me sort le Batman de Sunsoft  et me demande si je veux voir ce que ça donne. Mais bien-sûr lui dis-je !  car j’avais vu le film peu de temps avant, et ma chambre était rempli de Batposters. (je voulais être Batman)

Il me lance, sourire en coin un :  » tu vas regretter d’avoir une master system »  (déjà que le tortue Ninja de la NES me faisait regretter de ne pas l’avoir)

Il insère la cartouche, Écran noir, « Ta La ….. LA LA LA LA …TA LA »

Rahhh le graphisme (oui on prenait des claques graphiques aussi avant), la scène d’intro faite de dessins fixes, et partiellement animée, me subjugue. C’est clair, je prends une énorme claque.

Ma langue trainait par terre !!

Ni une, ni deux, il appuie sur start. Pas de sélection du niveau de difficulté, direct image d’intro et le stage commence. L’architecture du film de Burton est magnifiquement retranscrite. Le jeu est un savant mélange de Beat them’all et de plateforme. La musique est superbe. C’est rapide, c’est fun, c’est sombre comme le film. Je me demande comment la Nes est capable d’un telle merveille. Vient le premier Boss la musique change, s’accélère.

Le boss bouge dans les airs, devant la Mairie de Gotham. Je vois mon pote qui bataille, car ça va super vite et je le supplie de ne pas perdre, car je veux voir la suite du jeu (les jeux étaient super costauds avant).

Le premier Boss

Un sentiment de possession m’a parcouru. Il y a des jeux qui vous bousculent, qui vous font aimer encore plus les jeux vidéos et qui vous font regretter d’être dans le clan de Sega.

Je me demande encore si ce jeu aurait eu le même impact sur moi, si je l’avais eu pour Noël sur ma propre Nes ?

Dommage que tu n’as pas choisi la NES . AHAHAHAHAHAHAHA

Car cette première approche a été bien trop courte. Je dois rentrer chez moi, car il se fait tard. J’ai à peine vu deux niveaux.

Une fois rentré, je mange vite fait et je vais voir dans mes players one le test de ce jeu. Je ne me souviens plus de la note de Player One, mais je me souviens que le jeu était encensé.

tu as déjà une console !

Plusieurs séances de jeu chez mon pote m’ont permis d’en voir plus. Plus je le voyais, plus je le voulais. Mais pourquoi je n’avais pas de Nes ????

J’avais beau essayé de demander à mes parents une Nes avec Batman pour Noël, la réponse était toujours la même :  tu as déjà une console !

Cette frustration, cette envie de posséder ce jeu ont probablement influencé mon jugement. Car pour moi c’est un jeu culte. J’avais tellement bassiné mon pote avec ce jeu qu’il m’avait montré la fin du jeu (ah quel mercredi après midi).

Je suis rentré chez moi avec des images plein la tête.

Je vous rassure, depuis j’ai pu posséder ce jeu, il fait partie de ma collection. Et j’y reviens d’ailleurs souvent, pour me remémorer tous ces bons vieux souvenirs.

Il est pour moi un de mes meilleurs souvenirs de vieux gamer. Un jeu culte  !!

Le Joker, dernier Boss
Batman, mon super héros préféré
Publicités

2 réflexions sur “ [RétroTest #3] : Batman Nes, premier contact avec les jeux Batman ”

  1. MDR – la zik d’intro de Batman sur Nes : « Ta La ….. LA LA LA LA …TA LA »
    Inoubliable, même par écrit – c’est comme si c’était hier !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s